Les fentes labiales sont des malformations congénitales qui atteignent environ 1 enfant sur 900. Dès la naissance, les enfants sont confiés à des pédiatres dans des services spécialisés pour la prise en charge médicale et chirurgicale. Les chirurgiens plasticiens interviennent pour restaurer la continuité du palais et de la lèvre. Les orthodontistes et les orthophonistes complètent l’équipe chirurgicale car la réparation de cette malformation ne s’envisage que dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire globale.

Sur la photo vous constaterez la reconstruction d’un vermillon de la lèvre supérieure suite à une morsure de perroquet. La lèvre inférieure est naturelle.

La dermopigmentation médicale intervient ensuite et permet de dessiner un vermillon de lèvre lorsque celui-ci est absent ou incomplet. Dans ce cas, les pigments utilisés sont de grande transparence car l’objectif est d’obtenir un résultat très proche de la réalité de l’apparence des lèvres et non pas de faire du maquillage permanent. La délicatesse du tracé et le choix de la couleur sont primordiaux pour donner un aspect naturel. Il vaut mieux sous pigmenter que l’inverse.

Le résultat final de la pigmentation doit donner l’illusion d’une vraie lèvre supérieure, la tenue des pigments n’est que secondaire puisqu’il faudra, de toute façon, intervenir de nouveau au fur et à mesure de la croissance de l’enfant.

Photos :