Le vitiligo est une affection dermatologique qui se manifeste par une dépigmentation locale de la peau due à l’arrêt de la production de pigments par les mélanocytes des zones concernées. Cette maladie atteint 1 % de la population de souche européenne et 3 % de la population d’origine africaine.

Le différentiel de couleur entre les zones dépigmentées et celles intactes est d’autant plus important et apparent que la peau non touchée est de couleur foncée.

L’indication est donc de repigmenter les surfaces claires des zones visibles (visage, décolleté, mains et bras) et peu importantes. Il serait déraisonnable d’intervenir sur des secteurs très étendus.

Il faut attendre la complète dépigmentation de la peau pour entreprendre la dermopigmentation. Grâce au grand choix de couleur à notre disposition la zone repigmentée aura la même teinte que la peau saine mitoyenne. Les résultats cosmétiques de la repigmentation sont spectaculaires.

Pourtant, il est impératif de savoir que si la peau saine change en permanence de teinte en fonction de l’exposition au soleil, des températures extérieures chaudes ou froides, voire des émotions etc… la peau repigmentée sera de couleur stable dont la nuance ne se modifiera pas. Il faut donc tenir compte de ce phénomène pour bien définir avec le patient, une couleur moyenne de référence.

Photos :